.

Les principales conditions pour une vie harmonieuse sont avant tout :

I – La mise en pratique des 5 valeurs humaines indispensables

II – Une attitude mentale saine, entretenue par l’énergie de la pensée positive

III – L’Amour inconditionnel du tout

IV – La faculté de vivre au présent

V – La limitation des désirs

.

.
I – La mise en pratique des 5 valeurs humaines indispensables

La Vérité

Il s’agit ici de la Vérité absolue. Qu’est-ce que la Vérité absolue ? c’est ce qui ne change pas au cours des trois périodes du temps, à savoir le présent le passé et le futur. Tout le reste n’est qu’illusion et disparaîtra un jour ou l’autre et donc, ne mérite pas que l’on s’en préoccupe.

La Paix

« Je veux la Paix ! » Si tu veux vraiment la paix, enlève d’abord le ‘Je’ qui est l’ego et le ‘veux’ qui est le désir et il te restera la paix.

A noter qu’il s’agit ici de Paix Suprême et pas d’un simple traité entre belligérants qui sera remis en question à la première occasion. En fait, la paix est le résultat de l’application de la vérité et de l’action juste, permettant à l’amour et à la non-violence de s’épanouir.

L’Amour

« L’Amour est ce qui permet au monde de fonctionner harmonieusement ».

L’Amour est l’huile qui lubrifie le moteur de l’Univers. Sans huile, les différentes pièces composant un moteur, s’échauffent et s’usent rapidement en frottant les unes contre les autres et finalement le moteur prend feu et finit par exploser. Il en est de même de l’Univers qui sans Amour ne peut fonctionner correctement pendant longtemps. Pourquoi ? Parce que sans Amour, il n’y a que de la haine. Or, contrairement à l’Amour, la haine ne lubrifie pas mais échauffe.

La Non-violence

« Celui qui châtie par l’épée, périra par l’épée ! »

La non-violence va beaucoup plus loin que la simple agression physique d’un individu ou même d’un animal. Le gaspillage ou la mauvaise utilisation de l’énergie, de la nourriture, de l’argent, du temps est de la violence exercée contre l’humanité tout entière.

L’Action juste

C’est ce qui est en accord avec les quatre autres valeurs humaines. Autrement dit : ce qui est vrai, ce qui conduit à la paix, ce qui est plein d’amour et enfin ce qui n’est pas violent et ne blesse ni vous ni les autres. Tout ce qui est plus ou moins teinté de mensonge, conflictuel, teinté de haine, de vengeance ou de jalousie et qui plus est, de violence, n’est pas de l’action juste.

Sans la connaissance et la mise en pratique de ces cinq Valeurs, il est impossible d’espérer une vie harmonieuse. Ces cinq Valeurs sont liées l’une à l’autre comme les cinq doigts de la main. Si l’une d’entre elles n’est pas appliquée, les quatre autres sont orphelines et votre vie ne sera plus véritablement harmonieuse.

.

II – Une attitude mentale saine

Une attitude mentale saine, c’est avant tout d’avoir une vision positive de la vie. Ceci constitue l’une des clés les plus importantes du bonheur et de la santé ici-bas. C’est aussi le pouvoir de s’abandonner à la vie, plutôt que de vouloir la maîtriser à tout prix. Et ceci est très important.

Il existe un ‘Guide Suprême’ en qui nous pouvons avoir toute confiance, c’est l’Esprit Universel.

Malheureusement, très souvent, nous lui préférons notre ‘ego’, malgré tous les risques que cela comporte. Nous ne savons rien, nous ne connaissons rien du parcours à effectuer, ni des embûches à éviter et pourtant nous voulons tout commander, tout régenter en permanence, alors que nous ne sommes que de pauvres aveugles ignorant des dangers qui nous guettent, sans arrêt fascinés par les ‘mirages’ que nous propose notre ‘ego’.

Alors, éjectons notre ‘ego’ de l’avion qui nous transporte (notre vie) et laissons le soin au Pilote Divin de nous conduire à bon port. C’est cela, s’abandonner à la vie, c’est s’abandonner corps et âme, dans les bras du meilleur ami, du meilleur guide qui soit : l’Esprit Universel.

Cela suppose aussi que nous restions à l’écoute de nous-même. Par ‘nous-même’, j’entends ici notre ‘Soi Spirituel’ et non pas notre ‘ego’ bien entendu. Attention à ne pas confondre l’intuition avec l’impulsion.

Une attitude mentale saine, c’est ‘s’aimer soi-même’. Oh pas de façon égoïste, bien sûr ! Pas question ici de narcissisme ou de nombrilisme.

Sachant que la pensée est la forme d’énergie la plus subtile de la matière, prenons conscience que le processus de la pensée fait appel à une énergie fabuleuse dont nous sommes tous responsables.

La pensée crée ! Nos pensées ont non seulement un effet direct sur nous-même, mais elles ont également des effets sur les autres, sur notre environnement plus ou moins lointain, qu’il soit d’origine animale, végétal ou minéral.

Il faut donc en déduire que les courants d’énergies propagés par la pensée sont très très loin d’être individualisés. En effet, nous subissons tous continuellement les diverses influences, positives ou négatives, des pensées des autres, en captant toutes les énergies qui se trouvent sur les mêmes fréquences vibratoires que les nôtres. D’où l’importance de l’élévation de la conscience, de notre conscience, car nous ne mangeons pas uniquement avec notre bouche, nous ne voyons pas uniquement avec nos yeux, ni n’entendons pas uniquement avec nos oreilles. Nous percevons, nous nous nourrissons également de toutes les pensées/vibrations qui se trouvent sur la même longueur d’onde que la nôtre !

D’où l’exactitude de l’expression : « La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe. »

Car, en élevant notre conscience, nous élevons en même temps nos fréquences vibratoires, ce qui a pour effet de nous éviter d’être perturbé, voir contaminé par les émissions de basses fréquences émises par les gens négatifs de notre entourage.

 

III – L’Amour inconditionnel du tout

Je dis bien ‘inconditionnel’, car le véritable amour s’offre et se partage sans condition.

Attention également à ne pas confondre Amour et sexualité en parlant d’Amour, comme c’est hélas si souvent le cas. Car la sexualité sans Amour n’est qu’un vulgaire instinct animal. Seul l’Amour peut transcender la sexualité en une explosion de joie et de lumière.

Il est important de prendre conscience que : « L’Amour est l’énergie la plus vivifiante et la plus guérissante qui soit. »

Le simple fait d’adresser des pensées d’Amour et de tolérance aux autres, ainsi qu’à soi-même, est le plus grand secret qui existe, en ce qui concerne la santé, la réussite, le bonheur et le bien-être en général.

  • L’Amour permet une relation d’ouverture à l’énergie universelle et celle-ci rejoint à son tour l’énergie profonde qui se trouve en nous.
  • L’Amour est un chemin d’évolution, d’ouverture, de compréhension du monde et de la vie. Prenons-en conscience.
  • L’Amour s’exprime partout. Je dis bien partout, tout autour de nous ; dans la nature qui s’éveille, dans le soleil qui brille et nous réchauffe, dans la lune qui luit, dans les fleurs qui embaument, dans un simple sourire d’enfant, dans un regard qui brille…

.

« Un seul langage, le langage du cœur. »

L’Amour, c’est également le langage du silence. C’est un langage international, compris par le cœur et non par le mental.

Et sachez bien que : Qui que nous soyons (prince ou mendiant, démocrate ou tyran), nous avons tous caché au fond de notre cœur assez d’Amour pour soigner et guérir le monde entier. Alors, qu’attendons-nous ?

Malheureusement, il semble bien qu’à l’heure actuelle, à l’aide de notre ego et de notre mental, nous essayons d’accaparer l’Esprit à notre profit, dans le seul et unique but de renforcer notre ego, de paraître, de réussir matériellement, de gagner plus d’argent et bien entendu sans nous soucier le moins du monde ni des autres ni de l’environnement.

Non non, ne me dites pas que ce sont les autres qui sont comme cela ! Car, nous y sommes tous tombés et nous y tomberons encore tous plus ou moins, dans ce piège tendu par notre ego. Bien sûr, tout n’est pas entièrement de notre faute, car, que nous a-t-on appris à l’école, si ce n’est à jouer des coudes pour nous faire une place au soleil ?

Une seule chose semble être importante aujourd’hui : Produire plus, pour vendre plus, pour gagner plus. La croissance, la croissance, la croissance, mais la croissance n’est pas infinie. C’est comme un ballon, à force de souffler dedans, il finira par vous exploser à la figure. Et la rentabilité, voilà le maître mot actuel. Il faut ren-ta-bi-li-ser à tout prix, quitte à écraser, à exploiter les autres, quels qu’ils soient, simple individu ou nation tout entière. Et l’Amour dans tout ça, où est-il ?

N’oubliez surtout pas que si nous avons notre libre arbitre, nous sommes également responsables, non seulement de nos actes, mais aussi des pensées qui les provoquent. Et, qu’un jour viendra où il faudra bien remettre tous les compteurs à zéro.

Serons-nous capables de le comprendre, de l’appliquer à temps, nous, pauvres humains qui n’utilisons à peine que 5 % de nos capacités mentales et pas toujours dans le bon sens ?

Oui ! Certainement, si nous acceptons d’élever notre conscience.

Mais alors, que faut-il faire pour élever notre conscience ?

C’est tout simple. Prenons un exemple : Imaginons une montgolfière. Si nous voulons qu’elle s’envole, il faut premièrement la gonfler avec de l’air chaud et ensuite alléger au maximum la nacelle, puis couper les amarres qui la retiennent au sol. D’accord !

Sinon, si nous ne gonflons pas le ballon, ou même si nous le gonflons avec de l’air froid et qui plus est, si nous remplissons la nacelle avec des sacs de sable, il est évident que notre montgolfière ne décollera jamais.

Eh bien ! Pour notre conscience, c’est la même chose. Si nous désirons qu’elle s’élève en direction de l’Esprit, il nous faut obligatoirement avoir recours à l’Amour (l’air chaud) et non à la haine (l’air froid).

Vous pouvez toujours essayer de gonfler un ballon avec de l’air froid, au bout d’un certain temps, si vous insistez, il finira par exploser, mais jamais, au grand jamais, il ne quittera le sol (voir schéma).

De plus, il nous faut également délester la nacelle de tous les sacs de sable qui y sont accumulés (les multiples facettes de notre ego) et qui l’alourdissent et la maintiennent collée au sol (le monde de la matière).

Il en est de même pour notre conscience. Ce n’est qu’à ce moment-là et uniquement à ce moment-là que nous pourrons enfin décoller et nous élever (notre conscience), en direction de la lumière de l’Esprit.

Ceci dit, il ne faut pas pour autant négliger la matière. Bien sûr, la matière n’est qu’une illusion, mais c’est une illusion qui nous est offerte par l’Esprit et dont nous devons nous servir comme d’une échelle pour élever notre conscience.

Car, en voulant ignorer la matière, il y a de fortes chances pour que nous nous privions aussi de nos meilleures chances d’évolution. Il ne faut tout de même pas oublier que la montgolfière est avant tout constituée de matière et que sans cette matière, il n’y aurait pas d’enveloppe permettant à l’air chaud (l’Amour) de remplir son rôle efficacement. Encore une fois, tout est lié, interconnecté.

Peut-être pensez-vous que nous parlons un peu trop d’élévation de conscience ? Mais, si nous en parlons autant, c’est que l’élévation de la conscience est la clé et même la seule clé existante de toute évolution positive et durable et que sans élévation de la conscience, il n’y a que de l’inconscience.

Or, il faut bien le reconnaître, la plus importante, la plus grave de toutes les maladies existant actuellement sur terre est tout simplement : l’inconscience. C’est elle qui est la cause de tous nos maux, qu’ils soient physiques ou psychiques.

Et tout cela par la faute à qui ?

A notre ‘ego’ pardi ! Notre ‘ego’ qui est le plus grand obstacle à l’évolution humaine, à l’élévation de la conscience. C’est lui qui a provoqué notre chute originelle et qui continue à dresser des obstacles entre nous et le vrai bonheur.

Alors, réduisons-le au silence. Et pour cela employons le remède le plus sûr et le plus efficace qui soit : « L’Amour inconditionnel ».

.

IV – La faculté de vivre au présent

Ceci peut paraître évident, mais hélas, dans notre vie quotidienne, il faut bien avouer que nous n’avons guère l’habitude de vivre au présent, surtout en pensées !

Pourquoi ? Tout simplement parce que nous avons tous, plus ou moins, tendance à projeter nos pensées :

– Soit en direction du futur
– Soit, ce qui est plus grave, en direction du passé.

Autrement dit :
– Soit à nous culpabiliser en fonction de nos échecs passés,
– Soit à avoir peur des hypothétiques catastrophes qui pourraient survenir et nous atteindre, dans un futur proche ou lointain.

Alors que nous devrions vivre pleinement au présent. Car si le ‘Passé’ est dépassé et que nous ne pouvons plus rien y faire. Le ‘Futur’, n’est pas encore de consistance et c’est à nous de le façonner en fonction du présent. Seul le Présent existe et compte réellement, puisqu’il détermine le futur.

C’est dans le présent que la vie existe. L’énergie vitale ne se déplace ni dans le passé ni dans le futur, elle ne nous vivifie que dans le présent, l’éternel présent. Le ‘Passé’ quant à lui est passé et dépassé et quoi qu’il fût pour nous, personne n’y peut et n’y pourra jamais plus rien. Quant au ‘Futur’, ce n’est rien d’autre qu’un ‘Présent’ qui ne s’est pas encore manifesté et là, tout, absolument tout est possible.

L’énergie vitale ne passe qu’au ‘présent’.

En fait, ce n’est rien d’autre que l’orientation, la qualité, la puissance de nos pensées qui déterminent l’importance de nos futures réalisations et par conséquent notre propre avenir.

« Ce sont nos pensées, nos paroles et nos actions d’aujourd’hui qui construisent à l’heure actuelle notre futur de demain ». En ce qui concerne le passé, il est dépassé et peut nous servir uniquement de guide pour nous éviter de refaire les mêmes bêtises. Mais nous n’y pouvons plus rien et il est indispensable de nous en libérer à tout prix. Pour cela une seule solution existe : pardonner. Non seulement pardonner aux autres, mais pardonner aussi à nous-même.

Effaçons donc le tableau de notre passé, car il ne nous est plus d’aucune utilité, il ne peut que ralentir notre ascension vers les étages supérieurs de la Conscience.

Quant au futur, il faut bien en convenir, il ne nous offre que des probabilités et c’est là qu’il est important d’ouvrir une parenthèse concernant la voyance et les sciences dites divinatoires, afin d’éviter toute confusion.

Actuellement, de nombreuses personnes sont passionnées par l’astrologie, la numérologie, la voyance, etc… Cependant, à ce sujet, il convient de faire très attention.

Premièrement : Il ne faut pas confondre : voyance, astrologie ou numérologie. La voyance étant une pure projection dans le futur, alors que l’astrologie ou la numérologie sont des sciences ayant plus particulièrement pour objet, l’étude et l’analyse des différents comportements humains (caractère, prédestination, etc, etc…), en fonction :
– Soit, pour l’astrologie, de l’attraction des différentes planètes de notre système solaire (la lune influence bien les marées),
– Soit, en ce qui concerne la numérologie, des chiffres et des lettres qui nous représentent (nom, prénoms, date de naissance, etc…), ou sont présents dans notre environnement (adresse, numéro minéralogique de véhicule, numéro de téléphone, etc…) Souvenez-vous, le hasard n’existe pas !

Deuxièmement : La voyance et les sciences divinatoires, en nous projetant dans le futur, ne nous offrent en fait que des probabilités.

Ceci ne veut bien sûr pas dire que la voyance, l’astrologie ou la numérologie ne servent à rien. Elles sont bien au contraire utiles, à condition bien entendu, de ne pas les prendre pour argent comptant, c’est-à-dire une fatalité inéluctable. Le futur n’est rien d’autre qu’une probabilité, il faut le savoir !

Autrement dit, la voyance ne vaut que dans l’instant présent et à condition que nous poursuivions sur la même voie, sinon tout est remis en question. En tout état de cause, ce ne sont pas ni les voyants qui sont en cause, mais nous qui à l’aide de notre libre arbitre, modifions notre comportement donc notre parcours en permanence.

Donc, je le répète une nouvelle fois : Il est indispensable de savoir interpréter la voyance et surtout de ne pas prendre les prédictions, quelles qu’elles soient, pour une fatalité.

Notre avenir nous appartient et c’est à nous et à nous seuls de le construire. Personne d’autre ne peut ni ne pourra jamais le faire à notre place.

« Nous récoltons toujours en fonction de ce que nous semons. »

C’est pour cela que le présent, l’éternel présent, est si important, car l’Esprit Universel, nous offre en permanence la faculté de forger nous-mêmes notre propre avenir.

.

V – La limitation des désirs

Contrairement à ce que nous pensons, le vrai bonheur n’est pas du tout lié à la réalisation de nos désirs, mais à la limitation de ces désirs. Car chaque désir en attire un autre, puis un autre, puis encore un autre, etc… C’est pour cela qu’il est dit : « L’homme le plus riche du monde est celui qui a le moins de désirs. »

Mais d’où proviennent ces désirs ? Ils naissent dans notre mental directement influencé par nos cinq sens. Lorsque les désirs disparaissent, le mental disparaît également et la paix s’installe.

La limitation des désirs passe donc par le contrôle des sens et vice versa. Si vous ne contrôlez pas vos cinq sens, il est tout à fait illusoire d’espérer limiter vos désirs et si vous ne limitez pas vos désirs, il est tout à fait illusoire d’espérer contrôler vos sens.

Nous devons impérativement maîtriser nos sens en limitant leurs désirs fous et de toutes manières insatiables, si nous voulons accéder au bonheur.

Pour accéder au bonheur, il est donc nécessaire d’instaurer un programme de limitation des désirs concernant les quatre facteurs essentiels dans lesquels nous gaspillons le plus, à savoir : L’argent, la nourriture, le temps et l’énergie.

L’argent :

L’argent en lui-même n’est ni positif ni négatif, il est neutre, ce n’est qu’une monnaie d’échange. Mais, tout dépend de la façon dont on l’utilise. S’il nous aide à devenir l’artisan de notre propre destinée et, finalement, nous apprend comment nous libérer de nos chaînes, il est positif. Par contre, si nous lui permettons de nous dominer, il devient négatif.

La quantité d’argent disponible n’est pas le plus important. L’important c’est l’emploi que vous en faîtes.

  • Achetez-vous des objets dont vous n’avez pas vraiment besoin ou d’un prix trop élevé pour votre budget tels que des vêtements de grande marque, des bijoux, une voiture de luxe, des accessoires et des gadgets divers, dans le simple but d’impressionner vos amis et de vous valoriser à leurs yeux.
  • Achetez-vous des cadeaux chers pour impressionner et vous attirer les bonnes grâces des autres ou pour essayer d’acheter leur amour ? Ne pourriez-vous pas plutôt leur rendre service, ce qui exprimerait plus d’amour et d’attention que les cadeaux coûteux achetés dans les magasins ?
  • Enfin, à quoi renonceriez-vous le plus difficilement et de quoi avez-vous l’impression que vous ne pourriez pas vous passer dans la vie ?

La Nourriture :

  • Etablissez-vous une liste avant de faire vos courses, afin d’éviter d’acheter des produits inutiles ou en excédent, en vous laissant aller à des achats impulsifs ?
  • Prenez-vous de préférence vos repas à la maison, plutôt qu’à l’extérieur, au restaurant où dans des ‘fast food’ ou vous ne pouvez en aucun cas contrôler ni la qualité des produits ni l’hygiène des cuisiniers ?
  • Gaspillez-vous votre temps à jouer à des jeux vidéos prônant la violence ?

Si tel est le cas, vous êtes en train de ruiner votre santé physique et mentale.

Souvenez-vous que la nourriture comprend également tout ce que nous absorbons par l’intermédiaire de nos sens.

Le temps :

Le temps est la seule ressource dont tous les êtres du monde disposent en quantité égale. Chacun ne dispose que de vingt-quatre heures par jour. Si une partie de ce temps est gaspillé, ce temps est perdu pour toujours et ne pourra plus jamais être récupéré.

Tout comme il nous est nécessaire de savoir comment nous utilisons notre argent et la nourriture, il nous faut également avoir une vision claire de la manière dont nous employons notre temps, afin de déterminer comment nous le gaspillons, souvent inconsciemment.

  • Perdez-vous votre temps à vous inquiétez pour le futur ou à ruminer sur le passé ? Le passé est passé, vous n’y pouvez plus rien. Quant au futur il sera bon ou mauvais en fonction de votre attitude présente. Alors vivez au présent.

L’énergie :

Si chacun de nous dispose d’une quantité égale de temps, par contre, la quantité d’énergie de chaque individu varie considérablement d’une personne à l’autre. Par conséquent, quel que soit notre niveau d’énergie, nous devrions nous assurer que nous l’utilisons à des activités productives et évitons de la gaspiller inutilement.

Les gaspilleurs d’énergie : Le stress et les tensions bloquent le flux naturel de l’énergie. Nous gaspillons également énormément d’énergie en bavardant inutilement de façon irréfléchie. C’est ainsi que nous gaspillons une grande quantité d’énergie ainsi que du temps précieux. Qui a dit que si la parole est d’argent, le silence est d’or ? Bavarder inutilement sans raison peut être comparé à de l’eau versée dans une passoire, ce qui a pour effet de disperser l’eau dans toutes les directions au lieu de la canaliser vers un but spécifique. Par conséquent, réduisez vos bavardages inutiles et surtout vos mauvaises habitudes telles que les commérages, la médisance et les critiques, qui de toutes façons vous reviendront un jour ou l’autre en pleine figure, tels des boomerangs et conservez votre énergie pour des activités plus positives et constructives.

Parmi les différentes manières de se faire voler notre précieuse énergie, se laisser aller aux émotions négatives est peut-être la pire.

L’irritation, la frustration et la jalousie sont des formes légères de colère, provoquées par le désir de contrôler une situation particulière.

Utilisons notre énergie de façon positive au lieu de nous entêter à la gaspiller bêtement !

.

Source : pour un monde meilleur.

.

.