☆ Pour se rapprocher de l’essentiel ☆

Notre propre sentiment de bonheur passe par celui des autres.

Si on essaie de trouver notre bonheur au détriment de celui des autres, nous causons de la souffrance donc nous souffrirons aussi. Souhaitez d’abord les autres heureux pour l’être vous-même.

Plus on développe l’amour et la  compassion, plus on développe la bienfaisance, plus nous serons en  harmonie avec les autres, et donc avec nous-mêmes. Nous aurons cette paix intérieure et nous serons beaucoup plus libres pour contribuer à cette paix autour de nous.

Il faut savoir se transformer soi-même pour transformer le monde, et c’est fondé sur l’amour et la compassion…

♥☼

.

POURQUOI LA JOURNEE DE LA COMPASSION

(à l’initiative de l’INREES)

Notre société, confrontée à une crise planétaire profonde, est en pleine remise en question. Une belle occasion de se reconnecter avec notre capacité d’aimer.

Le 23 avril prochain, l’INREES et Inexploré magazine en partenariat avec les Editions Belfond organisent la Journée de la compassion, qui nous appelle à traiter l’autre comme nous souhaitons nous-mêmes être traités. En tant qu’êtres humains, nous éprouvons tous des difficultés et des souffrances, mais cherchons également tous à simplement être heureux. La compassion veut dire écouter l’autre, être présent pour lui, s’intéresser à lui. Commençons déjà, le temps d’une journée, à nous tourner vers l’autre, et à remettre notre humanité au centre de notre monde.

Mais comment devenir un être de compassion ? L’INREES vous propose, grâce à un web documentaire de 21 vidéos, le point de vue de scientifiques, de médecins psychiatres, de philosophes, d’écrivains, et de cinéastes. Des vécus, des conseils pratiques, et des expertises, à découvrir également à travers nos articles, pour remettre plus de cœur au centre de notre quotidien afin de renouer avec l’humanité heureuse et épanouie dont nous rêvons tous.

Je vous invite à visiter le site de l’INREES pour découvrir la journée de la compassion en cliquant sur l’image ci-dessous :