☆ Pour se rapprocher de l’essentiel ☆

.

Nous sommes libres, entièrement libres d’agir comme bon nous semble, libres d’écouter notre égo, libres de nous imaginer plus puissants, plus malins, plus intelligents que tout ! Cependant, il ne faut pas oublier que tout est interconnecté, et que nous sommes tous responsables de toutes nos actions, donc de toutes nos pensées, si minimes soient-elles.

« Chaque pensée émise par un cerveau humain est un véritable boomerang, qui une fois lancée, revient vers nous multipliée, sous une forme ou sous une autre, à plus ou moins brève échéance. » Voici l’un des secrets de la vie auquel rien ni personne ne pourra jamais rien changer. Encore faut-il que nous acceptions d’en prendre conscience !

Nous allons voir les 4 étages de conscience principaux interconnectés et sur lesquels nous pouvons agir pour une vie harmonieuse :

  • Le cerveau gauche : le siège du conscient,
  • Le cerveau droit : le siège de l’inconscient ou du subconscient,
  • La conscience supérieure,
  • La conscience cosmique.

.

Le cerveau gauche : siège du conscient.

Il représente 10% du volume du cerveau et ne fonctionne que lorsque nous sommes éveillés (conscients).

C’est notre conscient qui est en contact direct avec le monde extérieur et qui, à l’aide de nos cinq sens, filtre, analyse, juge, puis informe et donne même des ordres au subconscient, qui lui enregistre toutes les informations sans se préoccuper de leur exactitude ou de leur aspect positif ou négatif. Il enregistre tout comme un robot !

L’information entre le conscient et le subconscient passe dans les deux sens.

Notre subconscient, après avoir stocké les informations, va les restituer à notre conscient sans crier gare, sous forme d’impulsions, autrement dit d’habitudes positives ou négatives. D’où l’importance, pour chacun d’entre nous, de bien prendre conscience que :

  • soit nous contrôlons notre subconscient (par l’intermédiaire de nos pensées),
  • soit c’est lui qui nous contrôle (avec tous les risques que cela comporte).

.

Vous avez le choix en permanence entre trois actions possibles :

  • semer volontairement des pensées positives…
  • laissez vos pensées vagabonder au gré des vents extérieurs…
  • semer volontairement des pensées négatives ou néfastes…

Et ça, c’est à vous et à vous seul d’en décider ! Personne d’autre que vous ne peut en décider à votre place. Maintenant que vous savez, vous n’avez donc plus d’excuses et vous pouvez choisir et agir en toute connaissance de cause.

.

Le cerveau droit : Siège de l’inconscient ou du subconscient.

Il représente 90% du volume de notre cerveau !

Contrairement au conscient, il fonctionne en permanence, 24h sur 24. C’est lui qui, entre autre, permet à nos organes vitaux tels que notre cœur, nos poumons, notre foie, notre estomac, nos intestins, de fonctionner en permanence sans que nous ayons besoin d’en être conscients, notamment pendant notre sommeil.

Autre particularité importante : c’est ce que nous appelons notre mental. Il enregistre tout comme un robot et particulièrement les résultats des analyses effectuées par notre conscient, mais sans jamais chercher à vérifier quoi que ce soit. Il n’en a d’ailleurs pas les moyens, car là n’est pas son rôle.

Mais, là où ça devient très important, voir dangereux, c’est qu’il nous restitue le tout vers le conscient sans crier gare ! Le bon comme le mauvais, puisqu’il n’a rien vérifié. Et c’est là que se situe la cause, l’origine, de toutes nos habitudes, bonnes ou mauvaises. D’où la très grande importance de nos schémas mentaux, dont nous parlions précédemment, dans notre vie quotidienne !

Notre subconscient est très influençable et particulièrement sensible aux émotions, positives ou négatives. Il est également le siège de nos impulsions, c’est-à-dire de nos instincts.

Il ne faut donc jamais se fier à une impulsion et à plus forte raison, la confondre avec une « intuition » qui elle, est une communication juste à 100%, puisque émise par la Conscience Supérieure.

Oui mais, comment les distinguer l’une de l’autre ? un seul moyen : élever sa conscience vers la Conscience Supérieure (chapitre suivant).

Plus techniquement, le subconscient (mental) sert de lien entre le monde visible et le monde invisible. C’est le point de passage obligatoire des informations fournies par notre Conscience Supérieure en direction de notre Conscient, afin qu’il puisse les exprimer par l’intermédiaire de notre corps physique.

Encore faut-il que nous acceptions, que nous lui permettions de se mettre à l’écoute. C’est-à-dire, que nous ouvrions toutes grandes les portes de notre subconscient aux intuitions, qui n’attendent que cela pour pénétrer et éclairer notre mental d’informations et d’énergies positives. Sinon, adieu l’élévation de la conscience.

C’est comme pour l’ordinateur, les logiciels existent, encore faut-il accepter de s’en servir.

En ce qui nous concerne, c’est bien d’une démarche d’humilité dont il s’agit. Car nous les humains, nous devons enfin accepter, quelles que soient nos apparences, que nous ne sommes ni les plus beaux, ni les plus forts, ni les plus intelligents. Autrement dit, nous devons à tout prix faire taire notre égo, qui a toujours tendance à nous faire jouer à « la grenouille qui veut devenir plus grosse que le bœuf « .

Car, si par orgueil, nous refusons d’écouter nos intuitions, si nous verrouillons les portes de notre subconscient, si nous empêchons l’information positive de nous atteindre, il est tout à fait évident que nous ne percevrons jamais rien. Nul n’est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. C’est bien connu.

Cependant, nous sommes libres, vous êtes libres, totalement libres. C’est à vous et uniquement à vous de prendre la décision d’accepter tout ceci comme vrai ou de le rejeter. De mettre ou non en pratique toutes les possibilités qui vous sont offertes en permanence. Personne ne peut et ne pourra jamais le faire à votre place.

.

La Conscience Supérieure

.

La conscience supérieure, que certains appellent le « Sur-Moi », représente notre troisième étage de conscience qu’il ne faut surtout pas confondre avec notre mental. En effet, il y a malheureusement trop souvent confusion entre les deux.

D’où l’affirmation de nombreux scientifiques qui proclament que « nous n’employons à l’heure actuelle qu’environ 5% de nos facultés mentales ». Vous vous rendez compte ? cela veut dire qu’en employant simplement 5% de + de nos facultés mentales, de façon positive bien entendu, nous doublerions nos possibilités de réalisations ! Mais également qu’il resterait encore 90% de nos possibilités inexploitées !

Le 3ème niveau, la conscience supérieure, siège de l’esprit humain ou intellect, fait partie de ce que l’on appelle le monde intérieur, le subtil, l’invisible. C’est également un poste émetteur/récepteur, mais fonctionnant d’une façon différente des deux premiers :

  • soit en récepteur sur une fréquence très élevée, afin de pouvoir capter les ondes émises par la Conscience Cosmique,
  • soit en émetteur sur une fréquence beaucoup plus basse, afin de pouvoir être capté par le subconscient.

Elle est par le fait, garantie à 100% contre toute pollution pouvant être émise via le subconscient. En effet, elle ne peut qu’émettre dans cette direction par le canal de l’intuition (qui est forcément bonne (sinon c’est une impulsion, qui peut être saboteuse)).

A ce niveau élevé, la frontière entre ces deux étages de conscience (Cosmique et Supérieure) est très subtile, c’est une espèce de flou artistique, plus ou moins marqué, suivant l’élévation de conscience du sujet.

.

La Conscience Cosmique

Dès l’instant où nous acceptons de nous mettre à l’écoute, nous ouvrons toutes grandes les portes de la connaissance de l’Esprit Universel. A l’heure actuelle, nous ne connaissons pas le milliardième des possibilités que l’Esprit Universel nous offre en permanence. Et quand je dis le milliardième, je limite encore ce qui en fait est illimité.

L’Esprit Universel correspond bien entendu à un niveau très très supérieur, à l’Ingénieur en chef qui a créé l’ensemble (ordinateur – disque dur – logiciel), c’est le génie à l’état pur…
· la puissance cosmique…
· l’Amour sans borne…
· l’harmonie absolue…
· la joie parfaite… etc…

Peu importe la représentation que vous vous en faîtes, chacun est libre de choisir le symbole et le nom qui lui convient le mieux en fonction de ses croyances (Dieu – Allah – Bouddha – Jéhovah – Yahvé – Jésus – Rama – Krishna…), peu importe le Nom, puisqu’il désigne la même et unique « Divinité ».

.

Nourrir les étages de conscience

Maintenant que nous avons pris conscience du mode de fonctionnement de l’Univers Cosmique, nous allons pouvoir, à l’aide de notre pensée consciente, donner l’ordre à notre subconscient, de se mettre à l’écoute de notre conscience supérieure, qui capte les messages intuitifs éminemment positifs émis par cette dernière.

Que se passe-t-il alors ? notre subconscient enregistre les messages d’harmonie émis par notre conscience supérieure. Messages d’harmonie qu’il va ensuite transmettre à notre conscient, qui va à son tour les diffuser dans le monde extérieur (le visible) en transformant ces pensées positives en actes positifs autour de nous.

Puis par simple phénomène d’interaction, ces pensées/actions positives vont se multiplier dans le monde matériel visible, favorisant ainsi une plus grande fluidité de l’atmosphère subtile qui nous enveloppe tous (l’Ether). Ce qui va avoir pour effet d’intensifier le phénomène évolutif (positif et harmonieux) de l’humanité tout entière. C’est la spiritualisation de la matière !

Malheureusement, une toute autre utilisation est fréquente.

Soit inconsciemment, victimes des vibrations négatives émises par notre environnement, soit consciemment, nous émettons des messages de pensées négatives d’impossibilités, de peur, de jalousie, de colère, de critiques destructives, etc… en direction de notre subconscient (et du subconscient des autres; tout est lié, interconnecté). Et naturellement, ce dernier enregistre tous les messages négatifs, sans se poser la moindre question et réagit ensuite en fonction de ces messages. C’est-à-dire que dans un premier temps, notre subconscient va s’empresser de verrouiller les portes de communication avec la conscience supérieure ou se concentrer uniquement sur les émotions négatives qu’il reçoit du conscient.

Pensées qu’il va s’empresser de stocker et qu’il redistribuera ultérieurement sous forme d’impulsions, par l’intermédiaire de ce même conscient dans le monde extérieur, provoquant des vibrations négatives, faisant en quelque sorte écran et empêchant de nourrir notre univers matériel qui deviendra ainsi de plus en plus lourd, de plus en plus pesant, de plus en plus négatif et conflictuel.

Bien sûr, ce ne sont que deux hypothèses extrêmes que j’évoque ici et entre ces deux extrêmes, il existe des milliards et des milliards de possibilités. Cependant, il est très important pour nous de bien garder en mémoire la grande loi Cosmique de cause à effet.

« Nous récoltons toujours et uniquement en fonction de ce que nous semons. » Même si ce n’est pas toujours flagrant au premier abord.

Et c’est là l’unique explication de tous les conflits qui secouent périodiquement notre monde. C’est vrai pour une personne, c’est vrai pour un groupe, mais c’est également vrai pour une entreprise, pour une nation, une race, ainsi que pour la planète tout entière qui est actuellement bien malade, du simple fait de notre inconscience humaine.

Souvenez-vous : « L’univers est un tout dans un tout, où tout est interconnecté ».

.

Aucune, je dis bien aucune de nos pensées n’est perdue. Toutes celles qui apparemment restent inutilisées et il y en a des milliards à chaque seconde sur notre planète (autant que d’êtres humains), sont rassemblées dans l’univers éthérique, dans des espèces de grands récipients appelés ‘égrégores’. Là, elles sont stockées séparément. D’une part les pensées-vibrations positives et d’autre part, les négatives. Et, lorsque l’un ou l’autre des égrégores déborde, arrive à saturation, il déverse son trop plein dans le monde de la matière, notre monde.

.

Ce qui a pour conséquence de parfois, résoudre brusquement et de façon tout à fait inattendue, certains antagonismes (chute du mur de Berlin, par exemple), mais le plus souvent, il faut bien en convenir, de provoquer ou d’amplifier les conflits existants.

Si nous acceptons de subir les influences négatives du monde extérieur, nous avons alors toutes les chances de créer nos propres pensées négatives dans notre conscient. Pensées qui vont bien sûr être enregistrer par notre subconscient, qui va ensuite nous les redistribuer (dans notre conscient), sous forme d’habitudes ou d’actions négatives, provoquant ainsi dans le monde extérieur une amplification des vibrations négatives, façonnant sur nos têtes un véritable couvercle, empêchant de plus en plus la lumière d’éclairer positivement notre monde.

.

« On devient ce que l’on pense ! » Par conséquent, les gens devraient s’assurer que leurs pensées soient pures et bonnes. La vie humaine est l’expression de nos pensées. Les pensées nées dans le mental remplissent l’atmosphère de vagues d’énergie. Sachez que ces vagues sont très puissantes.

Par conséquent, nos pensées devraient être sublimes et sacrées. Aucune mauvaise idée ne devrait affecter nos pensées. Les mauvaises pensées conduisent inévitablement à de mauvaises actions. Lorsqu’il y a en l’homme des pensées bonnes et aimantes, il se divinise et devient capable d’accomplir des actions bonnes et sacrées.

Ainsi, chaque cœur d’homme devrait être rempli d’Amour, de compassion et de bonté. Il n’y a qu’une seule véritable source de bonheur parfait : «  La recherche permanente de l’harmonie, partout et pour tout ».

.

Source : pour un monde meilleur.

.

.

2 réponses à Nos différents étages de conscience

  • Benedicte dit :

    Voilà un résumé du fonctionnement de notre Etre et de notre Univers qui me plait bien ! Tout y est clairement expliqué et nous rappelle combien nos pensées peuvent être sources de créativités bienheureuses ou destructrices, autant pour nous que pour le monde entier. A lire et à relire régulièrement jusqu’à ce que les pensées-positives deviennent une part intégrante de notre fonctionnement mental. Pour cela il faut parfois beaucoup de persévérance !!
    Merci pour cette piqure de rappel

    • LeBonSensdesEtoiles Isabelle dit :

      Merci pour votre commentaire Bénédicte. Oui je trouve l’article très bien fait ! A lire et relire souvent en effet :)
      Je pense que je mettrai ce texte en avant régulièrement car il donne beaucoup d’informations essentielles.