☆ Pour se rapprocher de l’essentiel ☆

amour.exe

CLIENT : Allo, le service clientèle ?

EMPLOYÉ : Oui, bonjour ! Que puis-je faire pour vous ?

C : En révisant mon système, j’ai trouvé un logiciel appelé AMOUR.EXE, mais je ne sais pas comment il fonctionne. Pouvez-vous m’aider ?

E : Bien sûr ! Mais je ne peux pas vous l’installer. Vous devrez le faire vous-même. Je vous donnerai les instructions par téléphone, d’accord ?

C : Oui, je peux essayer. Je ne m’y connais pas beaucoup en informatique, mais je suis prêt à l’installer maintenant. Par où dois-je commencer ?

E : Le premier pas est d’ouvrir votre COEUR. L’avez-vous trouvé ?

C : Oui, voilà. Mais il y a plusieurs programmes qui tournent maintenant. Est-ce qu’il a un problème pour l’installer pendant qu’ils continuent ?

E : Quels programmes ?

C : Un petit instant, je regarde. PEINE-PASSEE.EXE, BASSE-ESTIME.EXE, COLERE.EXE et RESSENTIMENT.EXE tournent en ce moment.

E : Pas de problème. AMOUR effacera automatiquement PEINE-PASSEE.EXE de votre système d’exploitation actuel. Il se peut qu’il reste dans le disque dur, mais il n’affectera plus d’autres programmes. AMOUR finira par remplacer BASSE-ESTIME.EXE avec un programme incorporé appelé HAUTE-ESTIME.EXE. Cependant, vous devez désactiver complètement les programmes COLERE.EXE et RESSENTIMENT.EXE. Ces programmes empêchent l’installation correcte de « AMOUR ». Pouvez-vous les arrêter maintenant ?

C : Je ne sais pas. Pouvez-vous me dire comment les arrêter ?

E : Avec plaisir. Allez au menu DEMARRER et activez PARDON.EXE. Exécutez-le autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que COLERE.EXE et RESSENTIMENT.EXE soient complètement effacés.

C : C’est fait ! AMOUR a commencé à s’installer automatiquement. Est-ce normal ?

E : Oui. Vous aurez bientôt un message disant que AMOUR sera actif aussi longtemps que COEUR subsiste. Avez-vous ce message ?

C : Oui, je l’ai ! Est-ce que l’installation est finie ?

E : Oui, mais souvenez-vous que vous n’avez que le programme de base. Vous devez maintenant commencer à vous connecter à d’autres COEURS pour recevoir des actualisations.

C : Oh là là ! Je reçois un message d’erreur. Qu’est-ce que je fais ?

E : Que dit le message d’erreur ?

C : Il dit : « ERREUR 412 – PROGRAMME NON ACTIF EN COMPOSANTES INTERNES ». Qu’est-ce que cela veut dire?

E : Pas de panique ! Cela signifie que « AMOUR » est configuré pour l’exécution avec des COEURS extérieurs, mais n’a pas été exécuté dans votre propre COEUR. C’est une étape un peu complexe, mais dit simplement, cela veut dire que vous devez « AIMER » votre propre système avant de pouvoir « AIMER » les autres.

C : Alors, que dois-je faire ?

E : Pouvez-vous localiser le logiciel « AUTO-ACCUSATION » ?

C : Oui, je l’ai.

E : Formidable. Vous apprenez vite !

C : Merci.

E : De rien. Cliquez dans les fichiers suivants pour les copier dans votre répertoire COEUR : AUTOPARDON. DOC, AUTO-ESTIME.TXT, VALEUR.INF et RÉALISATION.HTML. Le système remplacera tout fichier incompatible et activera une restauration de tout fichier défectueux. Egalement, vous devez effacer AUTOCRITIQUE.EXE de tous vos répertoires, et vous pouvez effacer tous les fichiers temporaires de la corbeille, pour vous assurer qu’ils soient totalement effacés et ne puissent jamais se réactiver.

C : Compris ! Hé ! Mon COEUR est en train d’activer des fichiers très jolis ! SOURIRE.MPG s’active sur le moniteur et indique que CHALEUR.ESE, PAIX.EXE et BONHEUR.EXE se copient dans mon répertoire COEUR.

E : Cela indique que « AMOUR » est en train de s’installer et de s’exécuter. Maintenant vous pouvez vous débrouiller par vous-même. Encore une chose, avant de vous quitter…

C : Oui ?

E : AMOUR est un logiciel gratuit. Assurez-vous de le PARTAGER avec tous vos amis que vous connaissez. A leur tour, ils vont le partager avec d’autres, et vous recevrez des modules très agréables en retour…

C : Je vais le faire. Merci de votre aide !

.

Source : Nicolas Echampe

.
Et vous, qu’en pensez-vous ?
Savez-vous supprimer les programmes toxiques de votre vie ?
Savez-vous mettre l’amour au coeur de vos relations ?

.

.